Zéro Plastique : l’objectif de Beachcomber Resorts & Hotels

Beachcomber Resorts & Hotels est le précurseur en matière de développement durable dans le secteur. Ce groupe veut atteindre le Zéro Plastique à usage unique vers juillet 2021, déclare Gilbert Espitalier-Noël, CEO de Beachcomber Resorts & Hotels.

Leur but est d’identifier tous les objets plastiques à usage unique utilisés dans les hôtels et d’établir une liste de produits alternatifs, qui sont fabriqués à partir des matières autre que le plastique. En effet, cet objectif de Zéro Plastique aidera à protéger l’environnement. Depuis 2017,  Beachcomber a commencé cette lutte en éliminant les pailles en plastique, ainsi que les bouteilles en plastique dans les hôtels. Les pailles en plastique sont remplacées par des pailles en papier et les bouteilles d’eau sont désormais en verre. Ces initiatives ont permis au Groupe de réduire l’utilisation de bouteilles en plastique de 40 tonnes par an, d’éliminer 350 000 pailles en plastique et 525 500 bouteilles en plastique.

D’après le World Wildlife Foundation, environ 100 millions de tonnes de plastique contribuent aux pollutions terrestre et marin.  Effectivement, à l’île Maurice, 14 % des déchets municipaux, soit 76 000 tonnes, est composé de plastique. Grâce à ce projet du Zéro plastique, le Beachcomber veut sensibiliser ses clients, fournisseurs et artisans sur l’ampleur de la pollution du plastique. Le Beachcomber a comme but de devenir le premier groupe hôtelier Zéro Plastique à usage unique à Maurice.


Astuces

Fabriquer sa propre colle

Voici deux recettes de colle biodégradable et sans produit chimique. On peut les utiliser pour les objets en papier, le carton et les bricolages.

Colle de farine

On chauffe deux cuillères à soupe de farine, une cuillère à café de sucre et 10 cl d’eau. On fouette le tout et on ajoute graduellement 40 cl d’eau. Bien sûr, la colle ne doit pas être trop épaisse ni trop liquide.

Colle de riz

On fait cuire 200 grammes de riz dans un demi-litre d’eau. Quand elle devient blanche, on récupère l’eau en pressant le riz dans une passoire.

On doit conserver ces colles au frais dans des bocaux en verre bien fermés et on les remélange avant emploi.

Acheter le miel local

L’abeille domestique récolte le nectar nécessaire à la production du miel en butinant les fleurs. Ce faisant, elle participe à leur pollinisation.

Comment ? Dès qu’elle en visite une, des grains de pollen s’accrochent aux poils dont son corps est couvert. C’est ainsi qu’elle transporte le pollen de fleur en fleur et les féconde par la même occasion. Donc, en achetant le miel du pays, on soutient et favorise le bon développement et la diversité de la flore.

Les gens affectés par le rhume de foins peuvent consommer du miel fabriqué dans un rayon de dix kilomètres. Ils en seront désensibilisés grâce aux particules de pollen qui se trouvent dans le miel.

Arrosage et lavage

L’eau s’évapore très vite avec le soleil. Arrosez donc vos plantes au crépuscule. Elles retiendront l’humidité plus longtemps. Souvent, ce n’est pas nécessaire d’arroser chaque jour, même s’il ne pleut pas. Tout dépend de la température et de l’endroit où se trouve la plante. Prenez soin de biner la terre régulièrement. L’action aère la terre, conduit l’eau jusqu’aux racines et évite la perte de l’eau, quand la surface de la terre devient lisse avec les pluies précédentes.

Il est important de récupérer l’eau de pluie. On peut s’en servir pour arroser les plantes, laver la voiture, la moto ou le sol. Alors, aménagez la gouttière de telle manière à ce qu’elle puisse diriger l’eau vers un grand récipient que vous couvrez une fois qu’il est plein pour éviter la prolifération des moustiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *