Ansam sensibilise les enfants de Case Noyale

« Kifer to bizin zet li kan to kapav reservi li. » Telle est la devise du groupe Ansam à travers un atelier de trois jours intitulé ‘Rekip to Z’Art’. L’objectif est de sensibiliser les enfants sur la protection de l’environnement. Ce sont les enfants de l’école primaire de Case Noyale RCA qui ont été invités à travailler sur l’importance de la protection de l’environnement.

Le projet a été mis sur pied par Selim Sinatambou, Aurélie Duval, Cyrielle Dalais, étudiants à la MCCI Business School en Licence en Métiers de la Communication. C’est en collaboration avec Kan Chan Kin du collectif Enn Losean Vivab que les enfants ont appris comment donner une seconde vie aux déchets. Le but est de sensibiliser et éduquer ces écoliers à comprendre les enjeux écologiques tout en les apportant des solutions grâce aux bonnes pratiques qui leur ont été enseignées.

Avec des objets recyclés, ils ont fabriqué des instruments de musique tels que des maracas. Pour le faire, ils ont utilisé une bouteille en plastique, une bonbonne de fil et des morceaux de verres polis, une ravanne avec des rouleaux de carton et de film sérigraphie. Ils ont aussi fabriqué un didgeridoo à partir d’un simple rouleau de carton.

Pour clôturer cette campagne, un évènement a été organisé le samedi 13 juillet dans la cour de la chapelle de Case Noyale, rassemblant les enfants, leurs parents et le corps enseignant de l’école. Etienne Sinatambou, ministre de l’Environnement, était présent pour soutenir cette cause.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *