Quoi de vert? : les habitants de Maho retroussent leurs manches

Le déversement de fioul du 6 août 2020 dans le Sud-est nous a appris bien des choses. Entre autres, la valeur des côtes ! Cette commodité gratuite et exploitée est subitement devenue un luxe, lorsque toute la partie Sud-est a été rendue inaccessible aux membres du public.

La prise de conscience des Mauriciens sur la nécessité de préserver les côtes grandit de jour en jour depuis ces événements. Nous sommes allés à la rencontre des habitants de Trou-d’Eau-Douce. Ils ont retroussé leurs manches pour nettoyer la petite plage de Maho et prennent l’engagement de la préserver.

Le Maho Community Club et les jeunes de Maho sont à pied d’œuvre. Cette plage est pleine de détritus depuis quelques mois, car le nettoyage ne se fait plus (depuis le confinement). Et des membres du public ont continué à y jeter leurs détritus, alors que des visiteurs inconscients détruisent cette plage. « Un matin, je suis allé seul à la plage après un bon moment (c’est un endroit qui m’apaise). J’ai remarqué qu’elle était dans un état déplorable. J’ai donc commencé à ramasser des déchets en plastique ici et là pour les mettre dans la poubelle. J’ai alors réalisé que le bac n’avait pas été vidé depuis longtemps. J’ai envoyé une photo à un ami. » C’est ce que relate Julian, un jeune de la région. Il a décidé de nettoyer la plage avec l’aide de ses amis. C’est à travers la plateforme WhatsApp que la campagne a été lancée et organisée.

Les jeunes ont entamé une campagne sur les réseaux sociaux et, de trois personnes, ils sont passés à sept, et le nombre de participants n’a cessé d’augmenter depuis. Ils ont utilisé leurs propres moyens : équipements, sacs et transports, pour le nettoyage. C’est en voyant le dévouement des jeunes locaux que le Maho Community Club a décidé d’aider dans la campagne à travers un effort commun avec certains membres du conseil de village pour organiser ce nettoyage.

C’est, donc, le dimanche 4 octobre que les habitants et membres du comité organisateur se sont rencontrés sur la plage de Maho pour le nettoyage. La campagne a été suivie d’une journée détente : jeux, barbecue, entre autres. Les équipements de nettoyage, la nourriture et les boissons ont été offerts par des sponsors locaux.

Les habitants prennent, cependant, l’engagement de préserver la plage de Maho et d’éduquer les visiteurs.